Fix Auto ouvre la porte à la mécanique

Steve Leal, président et chef de la direction de Fix Auto. (Photo : Fix Auto)

L’acquisition récente de réseaux de franchises en mécanique et en vitres d’auto permet à Fix Auto de diversifier et de consolider ses opérations.

Le fait saillant du Congrès annuel du Prime CarCare Group, récemment acheté par Steve Leal, président et chef de la direction de Fix Auto, est la volonté de ce dirigeant de créer une synergie entre les secteurs de la carrosserie et de la mécanique automobile au Canada. Un mariage de raison rendu possible par l’acquisition, en mai dernier, des bannières Speedy, Novus vitres d’auto et Minute Muffler & Brake.

Le Réseau Services Auto Fix les regroupera ainsi sous un même nom.

Plus de 50 franchisés de ces bannières de mécanique et de vitres d’auto étaient réunis à l’hôtel Westin de Montréal pour entendre Steve Leal relater non seulement l’historique de sa propre carrière et de son entreprise, mais surtout tracer sa vision d’avenir du réseau nouvellement repris en main. Le thème du congrès ? Aller de l’avant !

Après avoir expliqué la progression du réseau des franchises de Fix Auto depuis sa prise de contrôle en 2012, M. Leal a détaillé sa stratégie. « Les secteurs de la carrosserie et de la mécanique sont complémentaires. Nous pourrons faire bénéficier les ateliers de mécanique et de réparation et de remplacement de pare-brise de notre réseau de l’important volume de voitures traité par nos ateliers Fix Auto. »

Une synergie évidente

La logique de cette synergie est apparente. Lors d’une collision, les travaux de mécanique et le remplacement des vitres sont la plupart du temps confiés à un sous-traitant. Avec la possibilité de confier ces travaux à des ateliers membres du réseau les revenus resteront au sein du groupe.

Qui plus est, le président de Fix Auto insiste sur l’importance à ses yeux de l’uniformité de la prestation des ateliers du réseau, toute appellations confondues. Il veut ainsi que le client s’adressant à l’un ou l’autre des ateliers franchisés vivra la même expérience de qualité. Ainsi, après une collision, de conserver le client dans le même réseau dont les critères de qualités sont partagés, sera une solution gagnante pour le carrossier Fix Auto.

Pratique pour le client

Michel Bourgeois, Directeur général pour le Québec du nouveau Réseau Services Auto Fix, en entrevue avec Le Garagiste lors du Congrès, ne pouvait que difficilement contenir son enthousiasme. « Oui, les deux secteurs sont complémentaires. Nous avons maintenant des franchises reconnues avec lesquelles nous pourrons travailler conjointement. Tous les services sous un même toit. Vous imaginez comment ce sera pratique pour le client ? »

Michel Bourgeois, Directeur général du Réseau Services Auto Fix pour le Québec, Steve Leal, Président du réseau, le conférencier et fondateur de Second Cup Frank O’Dea et Jean-Charles Dupuis, Vice-président de Fix Auto Canada et directeur des opérations. (Photo : Michel Beaunoyer)

Michel Bourgeois, directeur général du Réseau Services Auto Fix pour le Québec, Steve Leal, président du réseau, le conférencier et fondateur de Second Cup Frank O’Dea et Jean-Charles Dupuis, vice-président de Fix Auto Canada et directeur des opérations.
(Photo : Michel Beaunoyer)

Présentement, les franchises Minute Muffler & Brake, Service Auto Speedy et Novus sont peu nombreuses au Québec. Mais il ne fait aucun doute dans l’esprit de M. Bourgeois que ce nombre va progresser rapidement au cours des prochaines années.

En fait, dans les années 1990, on comptait plus d’un millier d’ateliers Service Auto Speedy au Canada, comparativement à environ 150 présentement. La direction du Réseau Services Auto Fix a bien l’intention de regagner le terrain perdu. L’implantation de nouveaux ateliers Service Auto Speedy, Minute Muffler & Brake et Novus fait partie de la stratégie, tout comme la conversion d’ateliers existants.

Mais la croissance pourra aussi se faire en ouvrant la porte aux ateliers de carrosserie Fix Auto qui voudraient se greffer une franchise de vitres d’auto ou de mécanique.

En fait, l’idée, comme l’a mentionnée Steve Leal auparavant, est que si le Réseau Services Auto Fix couvrira maintenant les deux principaux volets du marché secondaire de l’automobile, il le fera avec des marques fortes et bien campées dans leurs spécialités.

Paratagez-le !