Huile à transmission : Votre client sait-il qu’on doit y voir

Huile à transmission : Votre client sait-il qu’on doit y voir
Mark Potvin est gérant du Garage Napa Autopro Pneus et Mécanique Norman Bélair, à Saint-Jérôme. Il est un spécialiste du diagnostic. 514 279-6588.

Vos clients ne sont pas toujours informés qu’une autre huile que l’huile à moteur est à remplacer ; un changement à mon avis primordial pour le bon fonctionnement du véhicule.

Certains véhicules autorisent le remplacement de ce fluide ; d’autres en scellent tout simplement l’entrée et éliminent l’entretien.

De quel liquide parle-t-on ? De l’huile à transmission.

Comme vous le savez déjà, l’huile à boîte de vitesses est la plupart du temps de couleur rouge (photo 1) à l’exception des boîtes de vitesses manuelles ou CVT (photo 2). Mais à quoi bon la remplacer puisque la transmission fonctionne bien ? Pour la même bonne raison que l’huile à moteur doit être remplacée à intervalles réguliers pour prolonger la durée de vie du moteur. Il en est de même pour la transmission.

Bien sûr, si une transmission a toujours été bien entretenue, sa durée de vie en sera optimisée. Cette affirmation s’applique encore plus lorsqu’il s’agit d’une transmission automatique. Le principe de fonctionnement d’une transmission automatique repose sur la pression d’huile à l’intérieur des divers passages internes. Il est donc primordial que l’huile soit en bonne condition, pour ne pas user certains de ses composants de façon prématurée.

Refroidisseur d’huile

Si votre client remorque souvent une charge avec son véhicule, il serait préférable que la transmission automatique soit munie d’un refroidisseur d’huile afin d’éviter toute surchauffe interne du lubrifiant (photo 3).

L’huile à transmission est composée de plusieurs additifs tout aussi importants les uns que les autres. Après un certain temps et un certain nombre de kilomètres, elle se dégrade et perd de ses propriétés. Il est donc important de suivre les recommandations du constructeur concernant les intervalles entre les changements de l’huile à transmission, afin de vous assurer d’un travail optimal de celle-ci.

Filtre à transmission

Le filtre de la transmission devrait normalement être remplacé chaque fois que la boîte de vitesses est vidangée (photo 4). La plupart des constructeurs ne font pas appel à un système de filtration pour les boîtes manuelles.

Après quelques années de service, une transmission automatique commencera peut-être à montrer de légers signes de faiblesse par des changements de vitesse un peu moins doux qu’à l’origine. Souvent, le fait de procéder à un changement d’huile pourra lui donner un regain de vitalité et permettre des rapports de vitesses plus doux (photo 5). Pour ma part, je vous recommande d’utiliser une huile entièrement synthétique.

Filtre à particules

De nos jours, plusieurs constructeurs automobiles utilisent des filtres à particules métalliques, appelés crépines. La voiture est équipée d’un tel filtre ? Elle ne nécessite aucun entretien sur ce plan particulier.

Nos hivers, avec de longues périodes de froid intense, sont sans contredit très durs pour la mécanique. La transmission ne fait pas exception à la règle. En effet, lorsque le mercure descend très bas sous le point de congélation, l’huile devient épaisse et peut parfois occasionner certains petits problèmes à la transmission, spécialement le matin, lorsque l’ensemble de la mécanique est congelée.

Prenez le temps de bien expliquer à votre client l’importance de vidanger l’huile à transmission et les bienfaits à long terme que cela représente. Bonne saison à tous !

Paratagez-le !