Victime des conditions de nos routes

Victime des conditions de nos routes
Victime des conditions de nos routes (Photo : Mark Potvin)

Durement éprouvé durant la saison froide et par les conditions parfois tristes de nos routes, l’alignement doit être vérifié au retour des beaux jours.

L’hiver, nos routes endommagées causent énormément de dégâts au véhicule. C’est alors que votre client vous fait savoir que le volant n’est plus centré sur sont axe normal.

Alors comment régler ce problème pour empêcher l’usure inégale des pneus et s’assurer de garder le véhicule stable et bien droit sur la route ? Revoir l’alignement…

Une fois par année

Dans mon atelier, je recommande à tous mes clients de faire l’alignement au moins une fois par année. Mais pourquoi faire le parallélisme des roues quand le volant est droit ? Les pièces s’usent et ne sont plus aussi efficaces après plusieurs kilomètres ou quelques années. Dans des cas plus précis, le volant peut être encore droit mais l’usure des pneus inégale se fait sentir par une tenue de route déficiente sur chaussée mouillée, par exemple.

Dans un tel cas, si aucune pièce n’est à remplacer, l’alignement fera toute la différence sur la conduite. De plus, il allongera la vie utile du pneu. Servez-vous de cet argument pour expliquer à votre client qu’un alignement pourrait lui faire gagner une saison d’utilisation de ses pneus. Dites-lui qu’il en sentira le résultat aussi sur la tenue de route et même sur l’économie d’essence.

Des étapes à suivre

Plusieurs points sont à vérifier pour faire un alignement parfait. Premièrement, toujours vérifier la pression des pneus afin qu’elle atteigne celle recommandée par le fabricant. Il faut aussi s’assurer que le véhicule en question n’est par en surcharge.

Parfois, selon la machine de parallélisme, il est même recommandé tantôt d’avoir un véhicule dont le réservoir est plein d’essence et l’autre, presque vide. Après avoir fait la cédule pour avoir vos données, vous pouvez commencer l’ajustement nécessaire. Dans mon cas, je commence toujours par l’arrière et termine par l’avant. Quelque fois, vous allez devoir ajouter des pièces d’ajustement de précision pour aller chercher le meilleur de l’alignement.

Vérifier la direction

Vérifiez bien chaque pièce de la direction et de la suspension et les remplacer au besoin.  Cela vous évitera de commencer un correction sur la voiture et d’être obligé d’arrêter pour remplacer une pièce qui aurait du l’être avant.

Après que le véhicule de votre client ait été aligné selon les spécifications d’origine, un essai routier doit être effectué pour être sur que tout est normal au niveau de la conduite. Vous verrez aussi à ce que le volant soit bien droit. Par la suite vous pouvez sortir une feuille d’alignement qui expliquera les différences de spécifications avant et après corrections et la remettre à votre client.

Bonne saison à tous…

Paratagez-le !