Contrôle des émissions : Bien identifier la source du problème

Le Spécialiste : Contrôle des émissions
Mark Potvin est gérant de l'atelier Garage Auto Satisfaction, situé sur la rue Saint-Hubert, à Montréal. Il est spécialiste du diagnostic. (514 279-6588)

Un code d’anomalie du système de contrôle des émissions de vapeur peut s’allumer pour plusieurs raisons.

Le témoin check engine indique électroniquement que le véhicule a diagnostiqué de lui-même un problème qui l’affecte.

Un code que beaucoup de mécaniciens n’aiment pas diagnostiquer est le p0446. Il est plus connu parmi les outils de diagnostic sous le nom d’« Evaporative Emmission Control System Vent Control Circuit ». Comme ce code peut s’afficher pour plusieurs raisons, vous devez trouver de laquelle il s’agit.

Premièrement, dans le système d’émission du véhicule, vous devez savoir quelle est l’utilité des pièces.

Dans ce système, nous avons généralement le bouchon d’essence (photo 1), la sonde à pression du réservoir (photo 2), la valve de débit d’air ou vent valve (photo 3), la cartouche de traitement des vapeurs de carburant, evap canister (photo 4) et finalement la valve de purge (photo 5).

Un travail harmonieux

Toutes ces pièces doivent fonctionner en harmonie pour que le système antipollution fonctionne bien. Pour notre cas, nous allons nous concentrer sur la valve de purge. Cette pièce contrôlée par le module de gestion du groupe motopropulseur (PCM) gère l’écoulement de l’air extérieur à l’intérieur et hors de la cartouche de charbon actif.

Prenez le temps de bien suivre les étapes pour bien diagnostiquer le véhicule de votre client et ainsi lui remettre le véhicule le moins polluant possible.

Un côté de la soupape d’évacuation est relié à la cartouche de charbon actif. Un autre côté est relié au tuyau d’évacuation doté d’un filtre ou d’un écran à l’extrémité, et qui est fixé à la carrosserie ou au châssis de la voiture.

Dans certains véhicules, le clapet d’évent est fixé à la cartouche. Dans d’autres, il est installé séparément près de ladite cartouche. La vanne d’évacuation est commandée par un module (PCM).

Normalement, la vanne de purge est ouverte. Elle se ferme lorsque l’ordinateur du moteur teste le système EVAP pour des fuites.

Si une fuite dans le système EVAP est détectée, le témoins check engine s’allume sur le tableau de bord et le code p0446 lié au problème sera stocké dans l’ordinateur du moteur.

Facile à tester

Le problème le plus commun avec la soupape d’aération est lorsque celle-ci reste ouverte ou ne se ferme pas. Cela crée une fuite de système EVAP. Autre problème : la saleté et la poussière peuvent être aspirées dans la vanne d’évacuation et à travers le tuyau d’évent, et l’amener à se boucher. Cela entraînera également le déclenchement du témoin check engine.

L’étape suivante est d’activer la valve avec votre scanner ou simplement une batterie 12 volts. Vous aller constater que la valve produit un clic audible. S’y vous n’entendrez pas de déclic ou quelle ne tient pas la pression, vous devrez la remplacer.

Prenez le temps de suivre les étapes pour bien diagnostiquer le véhicule de votre client, et ainsi lui remettre le véhicule le moins polluant possible.

Paratagez-le !