Premier atelier Fix Auto accrédité PCAAC au Québec

Premier atelier Fix Auto accrédité PCAAC au Québec
Lors de la remise de la plaque de reconnaissance de l’accréditation : Jean-François Champagne, président de l’AIA Canada, Carlos Salsa, carrossier Fix Auto Centre-ville, Maurice Jodoin, directeur de la même carrosserie et Yves Roy, directeur général de Fix Auto. (Photo : Michel Beaunoyer)

Le 29 novembre, une plaque a été remise à l’atelier Fix Auto Centre-ville en reconnaissance de l’obtention de son accréditation d’après les normes du Programme canadien d’accréditation des ateliers de carrosserie (PCAAC).

Pour l’atelier de Carlos Salsa il s’agit de l’aboutissement d’un long processus touchant autant la formation de son personnel que l’acquisition d’équipements spécialisés.

L’atelier possède déjà la certification Honda et travaille à l’obtention d’autres certifications de constructeurs. Mais pour M. Salsa et son équipe, l’obtention de cette accréditation s’inscrit dans une démarche visant à maintenir la position de leadership de son atelier.

« Nous voulons être en mesure d’accepter les voitures les plus récentes avec la certitude d’avoir en main tout ce qu’il faut pour les réparer à la satisfaction de tous nos partenaires, qu’ils soient constructeurs, assureurs et évidemment clients. »

Jean-François Champagne, président de l’AIA, était venu sur place pour remettre la plaque de reconnaissance. « Il y a une accélération des accréditations à notre programme et je tiens à souligner aux ateliers que nous leur offrons tout notre support pour les accompagner dans cette démarche. »

Les grandes bannières de carrosserie étaient unanimes à appuyer ce programme d’accréditation qui a pour effet d’ajouter un grand niveau d’expertise dans les ateliers. Pour Yves Roy, directeur général de Fix Auto, d’autres ateliers de son réseau sont présentement en processus d’accréditation sachant que la démarche est couteuse et contraignante. « Nous encourageons de façon soutenue les ateliers qui ont l’espace et les volumes pour le faire d’entreprendre ou de compléter leur processus d’accréditation. »

M. Roy était particulièrement fier d’être sur place pour féliciter personnellement M. Salsa, un carrossier qu’il cite en exemple pour son engagement dans l’innovation.

Paratagez-le !