L’AVÉQ récolte plus de 10 000 appuis

L’AVÉQ récolte près de 10 000 appuis
Selon les informations obtenues par l'AVÉQ, moins d’un million de dollars auraient été investis dans les infrastructures de recharge rapide au Québec par le Programme d'action contre les changements climatiques (PACC 2013-2020) sur un budget total de 3,3 milliards de dollars. (Photo : Caroline Morneau)

Quelque 10 447 personnes ont signé la pétition lancée par l’Association des véhicules électriques du Québec (AVÉQ) pour le déploiement de 2000 bornes de recharge rapide à travers la province.

Selon les informations obtenues par l’AVÉQ, moins d’un million de dollars auraient été investis dans les infrastructures de recharge rapide au Québec par le Programme d’action contre les changements climatiques (PACC 2013-2020) sur un budget total de 3,3 milliards de dollars.

En novembre 2015, rappelle l’AVÉQ, le gouvernement provincial adoptait une cible de réduction de 37,5 % de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) à l’horizon de 2030. Or, le secteur qui émet le plus de GES au Québec est celui des transports, avec 41 % des émissions. Devant cette réalité, le gouvernement Couillard a mis en place le Plan d’action en électrification des transports, ayant comme objectif l’atteinte de 100 000 véhicules électriques à travers la province. Les sources d’alimentation toutefois demeureraient insuffisantes, selon le regroupement, pour répondre à une telle croissance.

L’AVÉQ espérait recueillir 10 000 signatures d’ici le 1er mars, elle a donc atteint son objectif. Pour information : bornerapide.ca.

Paratagez-le !