La voiture moins populaire chez les jeunes

Entre 2011 et 2016, le nombre de voitures assurés chez les jeunes hommes a baissé de 14 %, chez les femmes de 2 %.

Le 11 octobre dernier, Le Groupement des Assureurs automobiles du Québec dévoilait des chiffres révélateurs sur la diminution de la popularité de la voiture chez les jeunes hommes.

Ces cinq dernières années, les jeunes conducteurs et conductrices (16 à 24 ans) ont préféré d’autres moyens de transport à l’automobile. De fait, entre 2011 et 2016, le nombre de voitures assurées chez cette tranche d’âge a passé de 219 000 à 188 000 chez les hommes, et de 185 000 à 181 000 chez les femmes.

« Au total, nous avons assisté à une diminution du nombre d’autos assurées de 14 % pour les hommes et de 2 % pour les femmes. Ces données indiquent clairement que les mentalités changent et que pour les milléniaux, posséder une voiture n’est pas un must », affirme Anne Morin, responsable des affaires publiques au Groupement des assureurs automobiles.

Plusieurs facteurs pourraient expliquer ce désintérêt pour l’automobile, comme le choix des transports en commun, les services d’autopartage Communauto et CarToGo, les vélos libre-service Bixi, la conscience écologique et bien d’autres. Il possible aussi que les jeunes hommes et femmes veuillent dépenser leur argent autrement et qu’ils disposent de la voiture de leurs parents.

Retraite automobile tardive pour les aînés

En revanche, les aînés utilisent de plus en plus la voiture. Entre 2011 et 2016, chez les personnes de 75 ans et plus, le nombre de véhicules assurés a augmenté de 26 % pour les hommes et de 36 % pour les femmes. Dans la tranche d’âge des 65 à 74 ans, pour la même période, il y avait une hausse de 28 % de véhicules assurés chez les hommes, et de 37 % chez les femmes. En résumé, les aînés — et particulièrement les femmes — seraient de plus en plus nombreux à sortir de la maison.

Toujours selon Mme Morin, « ces données témoignent du vieillissement de la population, mais elles nous indiquent aussi que les aînés tiennent à garder leur autonomie le plus longtemps possible, et c’est encore plus vrai pour les femmes qui se déplacent en voiture par elles-mêmes ».

 

Paratagez-le !