Palmarès des ventes canadiennes : Civic, Corolla et Elantra, une valse à trois

Hyundai Canada

Steve Milette, directeur des ventes chez Hyundai Auto Canada
(Photo: Hyundai Auto Canada)

Civic, Corolla, Elantra : toujours une combinaison gagnante, mais maintenant décomposable. En effet, depuis le début de l’année 2015, chacune a vécu ses moments de gloire, revendiquant la première place sur le plan des ventes canadiennes de véhicules neufs. AutoJournal est donc entré dans la danse, pour en savoir un peu plus sur la nature de cette récente chorégraphie.

Historiquement, les Canadiens affichent une certaine constance dans leurs habitudes de consommation. Depuis 17 ans, en matière de véhicule automobile, ils ont fait de la Honda Civic la voiture de tourisme la plus vendue au pays. Or, en ce début d’année, la recette s’en trouve légèrement pimentée. Selon les chiffres de vente des constructeurs, en janvier dernier, la Hyundai Elantra occupait le premier rang, puis le mois suivant, la Toyota Corolla grimpait en tête. Fidèle à sa réputation, la Honda Civic recouvrait ses lauriers en mars.

Un choix sensé

Stéphane Desrosiers, directeur général chez Chambly Honda, œuvre dans le milieu de l’automobile depuis 25 ans. À ses yeux, la popularité de la Civic est indéniable, parce qu’elle offre des caractéristiques bien précises.

« Beaucoup de gens recherchent un véhicule économique, écologique, offrant un bon rapport qualité-prix et surtout, une excellente valeur de revente, ce qui décrit bien la Civic. Aussi, savoir que c’est une grande primée fabriquée au Canada et qu’elle a fait ses preuves devient réconfortant pour le consommateur. »

Même si, au pays, elle demeure un choix prisé, la Civic a tout de même connu une légère baisse de régime au cours des derniers mois, en comparaison avec la même période en 2014. Des chiffres qui s’expliquent.

« Pour bien analyser ce phénomène, mentionnons que le fabricant Honda, à l’automne 2014, s’est montré fort agressif sur le plan promotionnel, incitant les clients à se procurer un nouveau véhicule. Le succès obtenu a diminué les ventes lors des mois suivants. D’autant plus que l’hiver, et février en particulier, a été passablement rigoureux. Enfin, il ne faut pas négliger la popularité grandissante des petits VUS, due entre autres à la baisse du prix de l’essence. »

Toutefois, grâce à un renouveau, aussi bien du produit que du climat, M. Desrosiers prévoit une saison propice à l’achalandage.

« La Civic 2016 sera redessinée, améliorée, encore plus dynamique. Pour Honda, il n’est pas question de s’asseoir sur ses lauriers. Les gens aiment la Civic parce qu’elle évolue, ça influence leur choix. »

S pour Succès

Justement, dans un domaine aussi progressif et complexe que celui de l’automobile, plusieurs acheteurs, qui aspirent à une certaine quiétude, s’en remettent aux statistiques, à la feuille de route globale affichée par le véhicule convoité. À ce chapitre, la Corolla a également mérité ses galons.

« Les gens s’informent et savent que la Toyota Corolla demeure, depuis bon nombre d’années, un véhicule populaire, la voiture la plus vendue au monde, annonce Charles Saillant, directeur général de Ste-Foy Toyota Scion, à Québec. Ce n’est donc pas surprenant qu’elle obtienne ce genre de résultat au Canada, même si localement, la compétition reste corsée. »

Certes, il s’avère rassurant de constater que bon an mal an, le produit comble les attentes des consommateurs. Nonobstant le contexte, un retour à la table de design peut cependant se révéler judicieux pour le fabricant. Dans le cas de Toyota, comme l’explique M. Saillant, la Corolla nécessitait une cure de jouvence, pour courtiser une clientèle tout autre.

« Ce qui rend cette course à trois intéressante, je crois que nous pouvons en partie l’attribuer au succès obtenu depuis la sortie de la dernière mouture de la Corolla. Un design agressif, plus jazzé et moins conservateur. En particulier, la version S est racée et sportive, ce qui attire une clientèle plus jeune. Chez nous, ce modèle représente près de 30 % des ventes totales de la Corolla.»

Dans la cour des grands

Pas en reste, l’Elantra de Hyundai s’est distinguée, l’an dernier, comme le meilleur choix dans la catégorie des véhicules compacts et sous-compacts, d’après un sondage sur la qualité initiale de J.D. Power. D’ailleurs, elle s’impose depuis plusieurs années parmi les voitures les plus vendues au Canada, et particulièrement au Québec. Steve Milette, directeur des ventes chez Hyundai Auto Canada, prétend qu’elle le doit d’emblée à son style remarquable sous tous les angles et nous parle d’agréables retombées.

« L’excellente performance de l’Elantra depuis le début de l’année s’inscrit dans une tendance plus large. En effet, Hyundai est le constructeur qui a vendu le plus de voitures au Canada, excluant camions et VUS, au premier trimestre de 2015. Ces résultats démontrent que Hyundai joue dans la cour des grands et n’a rien à envier à la compétition. »

En plus d’ajouter, avec l’Elantra, une option supplémentaire à la démarche des automobilistes soucieux de se procurer un véhicule offrant des valeurs au goût du jour, Hyundai bénéficie d’une initiative entourant l’ambitieux plan commercial lancé, il y a bientôt sept ans, par le gouvernement canadien. En fin de compte, c’est le consommateur qui s’en réjouit.

« L’accord de libre-échange avec la Corée du Sud a fait en sorte que nous avons pu réduire le prix de l’Elantra jusqu’à 650 $ selon le modèle, alors qu’au même moment, nos compétiteurs augmentaient leurs prix. En plus, l’introduction d’une version d’allure sport pour l’année-modèle 2015 a relancé l’Elantra et nous nous attendons à voir cette tendance se poursuivre avec le modèle 2016 », conclut M. Milette.

Chambly Honda

Stéphane Desrosiers, directeur général chez Chambly Honda
(Photo: Chambly Honda)

Ste-Foy Toyota Scion

Charles Saillant, directeur général chez Ste-Foy Toyota Scion, à Québec
(Photo: Ste-Foy Toyota Scion)


Paratagez-le !