AutoJournal novembre 2017

AutoJournal novembre 2017
AutoJournal novembre 2017

L’édition de novembre du magazine AutoJournal est maintenant disponible en ligne ! Vous pouvez la consulter ici, mais d’abord, quelques mots de la rédactrice en chef du magazine AutoJournal, Josée Hamelin.

L’automobile : toujours bien vivante !

Popularisé à la fin des années 1990, Internet a atteint sa majorité tandis que le mobile n’est plus aussi nouveau qu’il ne l’était, souligne notre spécialiste du marketing numérique, Eric C. Dufour de Planning Media. Dans sa chronique, il fait un survol des éléments que vous devriez maîtriser en 2017, incitant concessionnaires et marchands à sortir des sentiers battus.

Tracer son propre chemin, c’est exactement la voie empruntée par le multisegment, qui a complètement transformé le paysage automobile. Sur le marché canadien des véhicules neufs, il se vend 70 % de véhicules utilitaires (VUS, multisegments, camions) contre 30 % de voitures. Voilà pourquoi Bryan Murphy, vice-président au contenu et à la recherche du Canadian Black Book, se questionne sur la mort éventuelle de la voiture. Il n’a fallu qu’une décennie pour que le changement s’opère ; ainsi, entre la fin des années 1990 et 2008, les compactes et berlines jouissaient pratiquement de la même popularité que les camions.

L’automobile, dans son sens large, a toujours occupé une place importante dans le coeur des Québécois, comme le confirmait le Bal de la 75e édition du Salon International de l’auto de Montréal, que nous avons couvert pour vous. Le président de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal (CCAM) François Boisvert, y mentionnait que les 104 ans qui séparent l’édition 2018 du Salon de sa première mouture, qui se tenait au Drill Hall en 1914, témoignent de la vitalité de notre industrie et « du fait que d’autres avant nous y ont cru ». Il faisait évidemment référence à l’avenir de l’automobile, mais aussi au rayonnement que cette « grande messe annuelle » a permis année après année.

Signe que les concessionnaires montréalais et leur corporation pressentaient que cet outil leur serait un jour indispensable, le Salon International de l’auto de Montréal a fait son arrivée sur Internet en 1996. Même si l’univers numérique est présent dans la plupart de nos éditions, le dossier de ce numéro de novembre lui est spécifiquement dédié.

Il y sera question de l’importance d’adapter votre message aux différents formats (Facebook, Twitter, Instagram, etc.), du budget que vous devriez allouer à la publicité numérique et des signes qui indiqueraient que votre responsable du marketing tente de faire passer ses intérêts avant les vôtres.

Bonne lecture !

Cliquez ici pour lire AutoJournal novembre 2017

AutoJournal novembre 2017

Paratagez-le !